Bienvenue sur mon blogue du Tour de l'Abitibi. Je suis impliqué depuis 2008 ans dans l'organisation du Tour et je suis opérateur radio-tour durant les courses. J'espère pouvoir vous informer sur le déroulement des étapes, sur les faits intéressants à relater et sur mes impressions de la course et de tout ce qui l'entoure. Étant assis dans la première voiture derrière le peloton, je suis généralement au fait de tout ce qui se passe durant les étapes. J'écrirai donc ici dans les jours précédent le Tour de l'Abitibi et durant toute la semaine que dure le Tour.

Welcome to my blog featuring the Tour de l'Abitibi. I have been involved with the Tour's organisation since 2008 and am the radio-tour operator. I hope to inform readers on the racing during the different stages, on interesting facts during the race and on my general impressions on the Tour an everything that revolves around it. I will therefore start writing on this blog during the few days before the Tour and for the entire week that the Tour lasts for.



jeudi 19 juillet 2012

Le rouleau compresseur américain / The American steamroller

Ho-ho say can you see...
Je vous fais une prédiction qui, je l'espère, s'avérera fausse: le Tour de l'Abitibi est terminé depuis ce midi. L'équipe nationale américaine est tout simplement trop forte pour l'opposition. Ils sont 6 coureurs. Et bien leur pire résultat ce matin: une 7e place au contre-la-montre individuel. Ils ont terminé 1-2-3-4-5-7. Pis c'est pas vraiment une question de moyens. Sur 9.6km, l'équipement aérodynamique ne peut pas faire une grande différence. Il y a bien quelques coureurs de l'équipe du Canada et de Cycling BC qui sont restés près des américains. Le grand Yohan Patry est le seul qui a réussi à devancer une coureur de USA Cycling. Pourtant, je tenais le chrono du point intermédiaire et on croyait bien qu'il allait réussir à remporter ce contre-la-montre puisqu'il venait tout juste d'améliorer la meilleure marque par 10 secondes lors de son passage. 10 secondes sur 4.7km, c'est une éternité. Mais les américains s'en venaient...

Le Tour est terminé parce que maintenant, au classement général individuel, les cyclistes de l'équipe nationale américaine sont 1-2-3-4-5-6. Est-ce que c'est du jamais vu? Je ne sais pas, faudrait demander à Léandre Normand. Mais bref, avec leur position au classement général, les américains n'ont même plus besoin de sauter dans les tentatives d'échappées. Ils n'ont qu'à contrôler le devant du peloton et chasser quand ça devient trop sérieux. Et ça, ils ont montré hier et avant-hier qu'ils étaient capables de le faire avec deux-trois coureurs. Imaginez à 6! Encore une fois, j'espère me tromper, parce que ça va faire des courses plates en ti-péché. On verra ce que ça donne dès ce soir à Malartic pour un sprint de 51km.

video
Un des 6américains du top 7! / One of the 6 Americans in the top 7

I am making a prediction that I hope will be wrong: the Tour de l'Abitibi is over since noon today. The USA National team is simply too strong for the other teams. With 6 riders on the team, their worst position in this morning's individual time trial was 7th. They finished 1-2-3-4-5-7. And it'S not because they have more money. On a 9.6km distance, aero advantages can's count for much. Some riders from Canada and Cycling BC did stay close to the Americans. Tall rider Yohan Patry is the lone rider to finish ahead of a rider from USA cycling. I was marking the split times this morning and when Yohan went by, we thought he would win the ITT. He beat the best time so far by 10 seconds. Over 4.7km, 10 seconds is an eternity. But the Americans were coming...


The Tour is over because in the general individual classification, riders from the USA National team are 1-2-3-4-5-6. Have we seen this before in Abitibi? I don't know. We'd have to ask Léandre Normand. So now, the Americans don't even need to jump in the breakaway attempts. They just need to control the front of the peloton and chase down the serious breakaways. And they did it with ease yesterday and the day before with 2 to 3 riders. Imagine what they can chase down with 6 riders! Again, I hope I'm wrong because the next stages could be boring. We'll see how it unfolds tonight with the Malartic 51km mad dash.

1 commentaire:

  1. L'équipe américaine s'entraîne ensemble depuis des semaines si ce n'est des mois; l'équipe canadienne a été formé il y un peu plus d'une semaine. Voilà la différence. C'est ça le sport au Canada.

    RépondreSupprimer